Maison de retraite « La Maïsoun »

Inscrit au projet d’établissement du C.H.L.M. pour la période 2008 – 2014, un nouvel établissement d’hébergement des personnes âgées dépendantes (E.H.P.A.D.), en remplacement de l’ancienne maison de retraite a été mis en service en août 2013.
Établissement hospitalier constituant le pôle gériatrique de l’hôpital de La Mure, il accueille 120 résidents et dispose de 2 unités protégées de 13 lits chacune pouvant accueillir les personnes souffrant de la maladie Alzheimer ou de pathologies apparentées.
Cette nouvelle structure constitue l’aboutissement du sauvetage de l’hôpital de La Mure, engagée il y a plus de 10 ans. Son inauguration a eu lieu le jeudi 10 octobre 2013 en présence de Gérard LARCHER, Président du Sénat entre 2008 et 2011 et Président honoraire de la Fédération hospitalière de France (FHF).

120 places, 2 unités Alzheimer

maisounLe nouvel EHPAD se présente ainsi :

  • Un regroupement de l’ensemble des lits médico-sociaux sur un seul site ;
  • Une diversification de l’offre de prise en charge avec la création de 2 unités Alzheimer de 13 lits chacune, 5 places d’accueil de jour, 2 lits d’hébergement temporaire ;
  • l’amélioration du cadre de vie par une architecture fonctionnelle et bien traitante (une orientation plein sud, de grands espaces de déambulation, peu de nuisances sonores, des chambres individuelles de 21 m2, des salons dans chaque unité….).

Son adossement au Centre hospitalier de La Mure est d’autant plus renforcé qu’un tunnel relie l’EHPAD au bâtiment principal de l’hôpital, permettant ainsi une prise en charge rapide et médicalisée des résidents.

Un établissement hospitalier au cœur du nouveau projet de l’hôpital

Imaginé dès le début des années 2000 et totalement pensé pour s’adapter aux différentes pathologies du grand âge, le nouvel EHPAD résume bien le virage stratégique réussi depuis 10 ans par l’hôpital de La Mure : proximité, prise en compte des nouveaux besoins d’une population vieillissante…Après la fermeture de la maternité en 1994 et celle du bloc opératoire en 2004, la rénovation du pôle gériatrique s’intègre parfaitement à un projet rénové consistant à diversifier l’offre de services.