Les spécialités culinaires

Spécialités culinairesLes spécialités culinaires locales rendent la gastronomie de La Mure et de la Matheysine particulièrement généreuse :

  • Le murçon : saucisson à cuire aromatisé au carvi (le fenouil sauvage) qui se mange chaud accompagné de pommes de terre, ou froid. Le must des étals charcutiers et des tablées muroises !
  • La tourte muroise : tourte de pâte brisée ou feuilletée, garnie de viande de porc et de veau marinée, avec des herbes, des olives et des champignons sauvages.
  • Les ravioles : différentes des ravioles de Royans, celles-ci sont plus grosses et fourrées de pommes de terre, d’herbes et d’oignons. A déguster pochées ou gratinés au four.
  • La chèvre : potée traditionnelle de l’automne, la viande de chèvre, mise au sel plusieurs jours, est longuement cuite avec choux et pommes de terre. Ce plat est l’occasion de grands banquets festifs en octobre et novembre.
  • Les caillettes : ce petit pâté garni de choux et roulé en boulette dans la crépine sait rivaliser avec ses homonymes ardéchoises !

Après un menu matheysin, il peut rester de la place pour le fromage : tommes de vaches, bleu de Lavaldens etc.

S’il reste un creux, une tarte aux noix ou aux embrunes (myrtilles) peut le boucher. Les pâtissiers locaux proposent aussi des spécialités baptisées du nom des monts et massifs voisins. A découvrir absolument.

Et les pâtes de coing ? Sans être exclusives à la Matheysine, ces sucreries sont encore très populaires à la fin de l’été. Laissez-vous tenter !