JOURNEES EUROPEENNES DES METIERS D’ART

Programme à La Mure : (animations entièrement gratuites)

Samedi 6 avril (de 14h00 à 18h00) 

14h00 : « Déambulation, découverte d’ateliers ». (sur réservation – départ sur le parvis de la mairie)
Valorisation historique et patrimoniale de notre commune de La Mure et de notre territoire, La Matheysine.
– Halte n°1 chez le sellier maroquinier M. Eric Klein. Nouvellement installé dans la salle de la Voûte, il proposera une visite de son atelier. Eric est sellier-garnisseur et fabrique sellerie, harnachement et maroquinerie.
– Halte n°2, rue de l’Eglise chez le tapissier M. Patrick Bouzac.  Démonstration de son savoir-faire (tapissier, tapissier-décorateur, reproduction et restauration de tapis, de tapisseries et de meubles).

16h00 : au Musée Matheysin, Maurice Gauthier, tourneur sur bois, membre de l’Université Rurale Montagnarde (URM*), fera démonstration de son savoir-faire.
* (Créée en 2002 par des artisans passionnés de techniques anciennes du bâtiment, l’URM valorise et transmet les savoir-faire traditionnels. Dans les vallées du Sud Isère, elle organise des chantiers participatifs ouverts au grand public, favorisant les rencontres entre générations et cultures différentes. L’association fait connaitre les matériaux, les outils, les gestes, les savoirs ancestraux, qui par leurs interactions constituent le patrimoine de nos villages de montagne).

Dimanche 7 avril, au Musée Matheysin : (de 14h00 à 18h00)

A partir de 14h00 : Les ateliers d’une prestigieuses marque française (très connue pour ses carrés de soie) feront une démonstration exceptionnelle de leurs techniques par l’intermédiaire de la Maroquinerie Iséroise.

A partir de 14h00 : démonstration de coupe de gants par M. Claude Errico.
Cet ancien gantier coupeur né à Naples, proposera une démonstration de découpe de gants. Il fait partie de l’association ASP2G (Association de Sauvegarde et de Promotion du Gant de Grenoble) qui œuvre à faire revivre les belles années du gant de Grenoble.

Du 12 avril au 30 septembre 2019 : exposition « Le Plateau et les gants : modes et travaux » consacrée à la ganterie.
La ganterie a constitué pendant longtemps la deuxième source de revenu des Isérois. C’est au 19ème siècle qu’elle a connu son apogée dans l’agglomération grenobloise et qu’elle a acquis ses lettres de noblesse. Cette activité intense dont pouvait se prévaloir la capitale des Alpes rejaillissait quelquefois loin à la ronde sur les populations rurales. En effet, l’étape préliminaire à la confection d’un gant et la plus décisive aussi, à savoir la coupe des peaux, donnait du travail à maints coupeurs (fendeurs) à domicile qui venaient chaque semaine à Grenoble chercher leur lot de peaux.
Ainsi, jusque dans l’Oisans, le Trièves et la Matheysine on fendait les gants pour les manufactures de Grenoble.

à 17h00 : Conférence sur le métier de menuisier-escaliéteur par M. Alain Morozier menuisier spécialiste de la création d’escaliers et président de l’association URM (Université Rurale Montagnarde) qui prendra soin d’expliquer les techniques du travail du bois.